Projets lauréats du 2ème appel à projets PISCCA

L’Ambassadeur de France, Monsieur Olivier Poivre d’Arvor, a annoncé les 23 associations lauréates du 2ème appel à projets PISCCA à l’Institut français de Tunisie, ce vendredi 7 juillet 2017.

Projets lauréats du 2ème appel à projets PISCCA

L’Ambassadeur de France, Monsieur Olivier Poivre d’Arvor, a annoncé les 23 associations lauréates du 2ème appel à projets PISCCA à l’Institut français de Tunisie, ce vendredi 7 juillet 2017.

Nous avons le plaisir de vous faire découvrir chacun des projets soutenus dans 14 gouvernorats :

 

PROJETS « ENVIRONNEMENT »

 

Projet : « Miel bio Cap Negro » - Béja

Association nationale de créativité en industrie et artisanat

La région de Nefza est plus particulièrement celle du Cap Negro est une zone naturelle protégée où l’agriculture intensive et l’utilisation des pesticides sont interdites. La région compte beaucoup d’agriculteurs, et notamment des apiculteurs qui produisent ainsi un miel de qualité. L’association a pour but de développer les bonnes pratiques agricoles au sein du GDA partenaire, et de former ses membres à l’apiculture biologique. Les apiculteurs pourront par la suite certifier leur production « bio » et seront accompagnés dans la commercialisation et la vente de leurs produits. Ce projet a reçu une subvention de 32 010 TND.

Projet : « Préservons notre forêt, elle saura nous gratifier » - Bizerte

Association Tunisienne d’Education Environnementale et de Conservation des Ressources Naturelles (ATECREEN)

La forêt de ras Jbel est confrontée à des multiples menaces mettant en péril le rôle fondamental qu’elle joue dans le maintien des équilibres écologiques.  Les membres de l’association conscients de cette situation alarmante, proposent de revaloriser  cet  écosystème  auprès  de  la  population  locale,  en  lui  faisant redécouvrir ses nombreuses fonctions inestimables (écologiques, socio-économiques, sanitaires, éducatives et récréatives). Les enfants, à travers des séances de sensibilisation, les adultes à travers la découverte et l’apprentissage de métiers liés à la forêt seront activement impliqués dans la préservation de cet écosystème. Ce projet a reçu une subvention de 29 700 TND.

Projet « Pour un environnement sain » - Bizerte

Association de Pêche sportive et de l'environnement de Metline

Le projet consiste à améliorer au côté de la municipalité le système actuel de ramassage et d’exploitation des déchets pour couvrir tous les besoins de la région et assurer un environnement sain pour les habitants. La première phase du projet sera celle d’un diagnostic participatif réunissant les composantes de la société civile de la région et les autorités locales du ramassage et de la gestion des déchets dans la région. L’association s’appuiera sur les solutions réelles proposées par les habitants pour débuter son projet. Dans une optique de viabilité du projet à long terme, pour contribuer au développement de la région et réduire le taux de chômage, le projet encadrera trois jeunes et leur fournira des emplois stables. Equipés et suivis par l’association, Ils aideront la municipalité à réduire les quantités de déchets délaissées, en couvrant les zones éloignées –montagneuse et côtières. Ce projet a reçu une subvention de 32450 TND.

Projet : « Aménagement de la plage de Ghannouche » - Gabès

Association Saed Volontariat Ghannouche

Il s’agit dans ce projet d’aménager une parcelle de la plage de Ghannouche en espace de loisir pour les familles. Historiquement prévue pour être une zone touristique, nous sommes allées voir sur place un hôtel à l’abandon qui devait être le premier de toute une zone touristique abandonnée lorsque le Groupe Chimique est venu s’installer à quelques kilomètres. Les jeunes de l’association veulent enlever les déchets de construction qui sont accumulés devant l’hôtel, et investir l’espace qui est devant l’hôtel abandonné, et qui appartient donc à l’Etat pour en faire un espace de loisir qui respecte les principes de protection de l’environnement. Il est prévu l’installation d’une petite buvette, d’une rampe pour permettre l’accès à la plage aux personnes handicapées, la possibilité de louer des pédalos, des parasols ce qui leur procurerait un petit fonds de roulement. L’eau de la mer, bien que très proche des industries du Groupe Chimique, est classée baignable par l’Etat. Les travaux vont être réalisés par des volontaires de l’association. Ce projet a reçu une subvention de 32 560 TND.

Projet « Campus Vert » - La Manouba

Association Action Tunisie propre

Grâce à l’implication de toutes les parties prenantes : étudiants, professeurs, ouvriers et prestataires de services, le projet a pour objectif de faire du campus de l’École Supérieure de Commerce ESC de Tunis un espace « zéro déchet ». Après avoir réalisé un diagnostic de la consommation moyenne du campus, les membres de l’association travailleront à la sensibilisation de tous les acteurs présents pour la mise en place d’un système de récupération des déchets par type et par lieu. Des clubs environnement d’étudiants seront réactivés et impliqués dans toutes les étapes du projet. La production de déchets sera réduite à la base tandis que d’autres seront valorisés -via le recyclage : papier, canettes, plastique et autres déchets organiques en vue de compostage-. Ce projet a reçu une subvention de 23 320 TND.

Projet : « Amélioration de l’intégration socioprofessionnelle des jeunes handicapés mentaux à travers le développement d’une unité de formation en production et commercialisation des plantes aromatiques et médicinales (PAM) en « bio » et à l’état sèche » - Médenine

Association Union Tunisienne d'aides aux personnes handicapées mentales (UTAIM)

L’objectif global du projet présenté au PISCCA est de permettre aux jeunes handicapés du Centre agricole d’avoir une activité économique. L’idée de départ pour le centre agricole était d’utiliser l’agriculture comme moyen d’éducation spécialisée, d’insertion dans la société, un accès aux loisirs, mais aussi une source de revenus l’association. La Ferme éducative, comme son nom l’indique, a avant tout une visée éducative de formation. L’association cherche, via ce projet, à intégrer les jeunes qui ont été pris en charge au sein du Centre en tant qu’enfants à la vie économique du Centre, en tant que personnel à part entière. L’idée de planter des plantes aromatiques et médicinales (PAM) a été proposée par Haïcha, volontaire au sein de l’association, qui y a vu une manière d’éduquer, de former les jeunes, et une source de revenus pour eux et pour l’association. Ce projet a reçu une subvention de 32 937 TND.

Projet : « Participation des jeunes à l’amélioration du cadre de vie dans leur quartier. Expérience pilote d’embellissement et de lutte contre l’envahissement des déchets, menée à la « Cité Erriadh » à Béni Khiar » - Nabeul

Association BledyZina

Dans la cité Erridah, un quartier populaire de la ville de Béni Khiar, le projet a pour objectif de sensibiliser et de mobiliser les habitants autour de la lutte contre l’envahissement des ordures. Grâce à des formations dans l’école primaire et le collège, des journées de sensibilisation et des campagnes de nettoyage, l’association contribue à la réappropriation progressive de leur quartier par les jeunes. Des solutions concrètes comme l’installation de poubelles individuelles murales, la plantation de fleurs après le nettoyage de points noirs et la constitution d’un comité de quartier seront mises en place pour rendre le projet pérenne. Ce projet utilise la thématique environnementale comme une finalité (rendre le quartier plus propre) mais également un moyen de renouer, rétablir un contact social entre différents groupes qui n’ont plus l’habitude d’échanger. Ce projet a reçu une subvention de 33 000 TND.

Projet : « Cité El Habib, cité exemplaire » - Sfax

Association Art Acquis

Les jeunes artistes d’Art Acquis comptent mettre en place une initiative communautaire pilote dans une partie de la Cité El Habib, en périphérie de Sfax. L’équipe du projet a défini, en lien avec les habitants du quartier, une zone idéale pour mettre en place des activités collectives impliquant le maximum d’habitants du quartier de tous âges autour de 3 axes : le tri des déchets, le jardinage et la culture. Un système de tri, de compostage sera mis en place, un jardin partagé sera élaboré avec les habitants et des activités culturelles seront organisées régulièrement avec les enfants de l’école du quartier. Ce projet a reçu une subvention de 31 916 TND.

Projet « HAYA ENBASCLOU (Allons à vélo) » - Sfax

Association le Centre des aventuriers pour le développement de la société civile

Ce projet vise à implanter un mode de vie alternatif, la culture du transport vert avec les vélos à travers une formation de 10 moniteurs de vélos issus de clubs universitaires. Ces moniteurs auront par la suite à partager cette expérience dans avec les adhérents de leurs clubs (200 jeunes). Tout un cycle de formation théorique et pratique est prévu tant sur la prévention routière en matière de cyclisme que sur les B-A BA de la maintenance des vélos. Cette expérience sera valorisée en tant qu’initiative d’économie sociale de solidaire avec la création d’une école d’apprentissage de vélos « la vélo-école » qui cible les enfants et les adultes. Des activités de sensibilisation pour le grand public comme les « cafés-cyclo » ou bien les « cyclo-camping » seront organisées tout au long du projet pour valoriser les modes de transports doux et inviter à découvrir autrement les richesses naturelles à Sfax et à Kerkennah. Ce projet a reçu une subvention de 29 432 TND.

Projet : « Pour un environnement plus propre » - Sidi Bouzid

Association Initiatives et citoyenneté (AIC)

Le but du projet est de créer un « quartier prototype » (quartier du sud de la municipalité de Jelma, une municipalité rurale du gouvernorat de Sidi Bouzid) exemplaire en termes d’environnement, de bien-être et d’action citoyenne. L’idée du projet a directement émergé de la part des habitants du quartier (élèves de l’école, jeunes et parents) et sa réalisation les implique directement : des ateliers de théâtre, de sensibilisation à l’environnement et de graff seront organisés pour amener les habitants à transformer le quartier et à l’entretenir. Ils s’occuperont ainsi de la collecte et le tri des déchets et de l’installation de poubelles/conteners, de la décoration des murs du collège et du quartier, de l’entretien des plantes et des arbres, et de l’animation culturelle et citoyenne, l’ensemble de ces activités visant à améliorer les conditions de vie des habitants. Ce projet a reçu une subvention de 29 111 TND.

Projet : « Recyclage des vêtements usagés » - Siliana

Association de l’armée civile

Le projet consiste à recycler des vêtements usagés et à les rendre modernes pour répondre aux besoins des catégories de gens à faible revenus qui ne peuvent pas se permettre d'acheter de nouveaux vêtements « à la mode » en raison de leur coût élevé. L’atelier de couture mis en place permettra d’engager 4 personnes et d’ouvrir de nouveaux postes d'emploi au Krib. Ce projet a reçu une subvention de 33 000 TND.

Projet : « Installer un jardin partagé à Akouda » - Sousse

Association de l’Environnement et de Développement Akouda

Les habitants d’Akouda engagés qui composent l’association ont eu l’idée d’aménager la cour du local de leur association en jardin, ou plutôt en verger, et d’organiser des activités d’information des habitants du quartier pour qu’ils s’en emparent et que ce lieu, qui est protégé par un mur, devienne un espace de culture, de maraîchage, d’apprentissage mais aussi un lieu de sociabilité du quartier. Parallèlement, l’association prévoit de mettre en place une pépinière éducative dans l’école de Sidi Romdhane avec des arbres fruitiers et des fleurs juste à côté du local, et donc du futur jardin partagé. Ce projet a reçu une subvention de 19 756 TND.

Projet : « Make Plastic » - Tunis

Association OpenFab Tunisia

En partenariat avec El Space et l’ANDD, les membres d’OpenFab Tunisia accompagnent un groupe de 8 barbéchas du quartier dans la gestion d’un local destiné au recyclage du plastique qu’ils collectent chaque jour. Dans ce but, ils travaillent sur la conception d’une série de machines (déchiqueteuse, machines à compression et à injection, extrudeur) qui permettront à ces bénéficiaires de transformer la matière première et d’y ajouter une plus-value. L’ensemble des plans élaborés seront opensource. Ces barbéchas seront ensuite formés aux principes de l’ESS afin qu’ils puissent gérer de façon autonome et collective leur travail de recyclage, dans une dynamique respectueuse de l’environnement. Ce projet a reçu une subvention de 16 500 TND.

PROJETS « INCLUSION ECONOMIQUE ET SOCIALE »

Projet : « Jeunes des nouvelles municipalités : JNM » - Gabès

Association Soutcom

Le but de ce projet est d’informer les citoyens sur la création et le fonctionnement des nouvelles municipalités dans la région de Gabes et de les impliquer au maximum dans la prise de décision au niveau local puisqu’un nouveau centre de pouvoir de proximité sera créé pour eux. Le but est de les inciter à s’engager au plus proche du travail municipal par une série de formations et des actions participatives. 24 jeunes seront formés pour être les porte-paroles du projet et sensibiliser les habitants au fonctionnement de ces nouvelles municipalités. Ils seront sélectionnés en fonction de leur implication dans les zones d’intervention, de leur maîtrise des techniques de communication, et seront formés pour transmettre au mieux le message. Le projet s’articule autour de la préparation des élections municipales 2017, surtout pour permettre une plus grande mobilisation des femmes et des jeunes. Dans l’association, les jeunes viennent de toutes les zones du gouvernorat de Gabes et certains ont exprimé leur souhait que les habitants soient plus informés sur la création des nouvelles municipalités. Ce projet a reçu une subvention de 22 639 TND.

Projet : « Ibdaa –إبداع » - Kairouan

Association Artisans pour le développement et l’amélioration

Des artisanes de Kairouan ont fondé cette association pour améliorer leurs capacités de production et de valorisation des produits du terroir kairouanais (tissage à la main, fabrication des bijoux et des broderies, production alimentaire bio, poterie, etc.). Le projet a pour objectif de contribuer au développement d’une vingtaine de petites entreprises artisanales grâce à des formations sur les techniques de production (design, mode, qualité, finitions …) et de qualification des produits (normes internationales, labellisation et certification). La recherche de nouveaux marchés et la participation aux foires et à l’exposition de vente leur permettra d’augmenter leurs revenus. Ce projet a reçu une subvention de 25 729 TND.

Projet : « Akhbar El Mornaguia » Les nouvelles de la Mornaguia (un journal hebdomadaire local) – La Manouba

Association Les Scouts de la Mornaguia

Les jeunes membres des scouts de la Monarguia souhaitent créer un journal hebdomadaire local qui couvre et discute les affaires et les nouvelles locales pour rendre l'information plus proche des habitants, tous âges confondus, dans la commune de Mornaguia. Ce journal citoyen et participatif pourra sensibiliser les habitants à la participation à la vie publique locale, encourager l'initiative privée et les pousser à s’engager dans le domaine du développement durable et de l'environnement. Ce projet a reçu une subvention de 27 700 TND.

Projet : « Aménagement du camp de vacances de Zarzis » - Médenine

Association des Enfants de la Lune

La maladie dont sont touchés les Enfants de la Lune est une maladie génétique héréditaire qui rend les enfants ultra sensibles aux rayons UV. Elle touche en Tunisie, et notamment à Médenine des milieux très pauvres. Les enfants meurent le plus souvent, non pas de la maladie elle-même, mais du manque de protection contre les rayons du soleil qui provoquent des lésions et peuvent conduire à des cancers. L’association s’est donc donné comme objectif d’offrir un soutien médical, psychologique et éducatif aux familles qui n’ont pas les moyens de se procurer l’information et le matériel nécessaire pour protéger les enfants atteints de cette maladie. L’an dernier, l’Ambassade d’Allemagne a financé à hauteur de 13 150 dinars un projet de l’association qui consistait à équiper 3 salles de classes d’écoles à Médenine en lampes UV et filtres pour les fenêtres, afin que les enfants puissent aller à l’école. Toujours dans cette optique de permettre aux enfants de sortir de leur chambre, depuis plusieurs années, l’association organise des sorties et des séjours l’été dans un camp de vacances à Zarzis (un Foyer pour les étudiants en pêche, qui est inoccupé l’été et mis à disposition par l’Etat). Les séjours durent deux ou trois semaines, le camp accueille gratuitement les enfants et leur famille, les enfants profitent de la nuit pour sortir se baigner, jouer avec les autres enfants, mais jusqu’à présent ils restent toute la journée enfermés dans leurs chambres, ne pouvant s’exposer au rayons du soleil. Le projet consiste à équiper une grande salle du centre de lampes et de fenêtres adaptées, et de climatiseurs pour que les enfants aient un espace pour jouer, de jour, entre eux et avec les autres enfants. Ce projet a reçu une subvention de 32 307 TND.

Projet : « Renforcer l’investissement en économie sociale et solidaire chez les jeunes de Djerba : « mashrou3i » - Médenine

Association Rencontre culturelle Adjim Djerba

Le projet monté et pensé par Sonia a pour but de former 30 jeunes à l’économie sociale et solidaire. Le premier objectif sera d’informer massivement la population d’Adjim de la possibilité pour 30 jeunes d’être accompagnés dans la mise en place de leurs propres projets. Par la suite, une sélection des projets auront lieu sur des critères de durabilité, et de priorité d’action pour la région. Le cœur du projet consiste en des formations pour les accompagner à monter un business plan et un projet viable, avant de les accompagner dans leur recherche de financement. Ce projet a reçu une subvention de 32 230 TND.

Projet : « J’aime ma ville » - Monastir

Association Mosaïc Art et Culture

Le projet vise à former des habitants de la région de Ksar Hellal au montage de projet afin de suivre la mise en place de quelques mini-projets dans plusieurs villes du gouvernorat et de donner les moyens matériels pour qu’ils aboutissent. Les grands thèmes de formations (environnement, art, citoyenneté) ont été fixés à l’avance pour inciter les 300 jeunes qui bénéficieront des formations à inventer des activités sur ces thèmes. Ils seront amenés à mettre en place des mini-projets concrets dans des lieux publics comme par exemple : aménager un espace culturel dans un espace scolaire, aménager des ruelles, réaliser des courts métrages. Cinq projets seront finalement sélectionnés en fonction de leur caractère innovant et de leur implication des populations locales. Les formateurs seront présents en tant qu’encadrants pour maximiser l’impact des projets. Ce projet a reçu une subvention de 31 812 TND.

Projet : " Sanaati fi ideya mouwatna fiiliya » - Sfax

Association féminine pour la protection de la famille

Le projet a pour objectif de contribuer à renforcer l’insertion sociale et économique de 30 jeunes filles déscolarisées de Jbeniana et ses environs à travers la mise en place d’une approche globale pour répondre à ce problème. En améliorant et développant un outil de formation professionnelle et technique, les jeunes filles bénéficiaires pourront concrétiser leurs apprentissage grâce à un suivi et une mise en réseau avec les acteurs économiques ciblés sur le territoire et également un accompagnement individuel pour le développement de micro-projet, individuels ou collectifs à Jbeniana. La formation professionnelle n’est pas une fin en soi mais le premier maillon du processus dans lequel l’association assistera de manière rapprochée les jeunes filles. En parallèle, ce renforcement technique est couplé à un travail sur les questions de citoyenneté, de droits et de devoirs, pour permettre à ces jeunes filles de prendre une place active dans la société et une meilleure représentation de leur rôle et place dans la société et la vie publique. Cette approche globale permet d’aborder la question de ses « laissées pour compte » de manière complète pour des parcours d’insertion plus réussis. Ce projet a reçu une subvention de 32450 TND.

Projet : « Jeunesse Innovante pour un Développement Local Efficace » (JIDELE) - Sidi Bouzid

Association APDES SMART SOLUTIONS

Le projet vise à former 50 jeunes leaders (25 filles et 25 garçons) parmi les jeunes diplômés membres de l’association. Il s’agit de leur permettre d’acquérir des compétences et outils (techniques, administratifs, juridiques) pour qu’ils s’impliquent activement dans la vie publique locale. L’objectif est qu’ils participent aux conseils de développement et s’inscrivent sur les listes des candidats pour les élections municipales. L’association et ses membres bénéficient d’une expérience associative et d’un engagement important dans la vie publique de leur délégation : les formateurs sont déjà identifiés et beaucoup sont des membres de l’association ou des employés de la municipalité. Ces personnes sont impliquées dans un réseau associatif fort (JIC, Aïn Tounes, Mourakiboun…) et les jeunes pourront en bénéficier, permettant à terme de créer un réseau entre plusieurs localités. Ce projet a reçu une subvention de 29 370 TND.

Projet : « Centre de jour pour enfants en échec scolaire » - Sousse

Association Ennour pour l’encadrement de l’enfance

Les femmes de l’association, qui sont aussi membre du Lyon’s Club de Sousse, ont monté ce projet qui consiste en l’animation et l’entretien d’un centre existant qui permet l’accueil de 37 élèves d’une école primaire du quartier défavorisé d’Ettafala dans la banlieue de Sousse. Le Centre est ouvert toute la journée de 8h à 17h pour permettre aux élèves qui ont cours le matin de venir l’après-midi et vice versa. Les élèves sont entièrement pris en charge sur ces plages horaires : repas, goûter, aide aux devoirs, animations (dessins, films, activités manuelles), et éducation à la santé et à l’hygiène. L’accès au centre est gratuit et la sélection des élèves se fait sur condition de ressources et en lien étroit avec le Directeur et les enseignants d’une école primaire qui se trouve à quelques centaines de mètres du centre. Ce projet a reçu une subvention de 33 000 TND.

Projet : « Doura fel Houma » - Tunis

Association Collectif créatif

Il ‘s’agit de mobiliser un groupe de guides-habitants dans le tissu urbain de la Médina de Tunis. A travers une démarche collaborative, les habitants seront amenés à valoriser la connaissance qu’ils ont des atouts de leur territoire et à créer leurs propres circuits de visites. Une édition spéciale du Journal de la Médina sera produite par et pour les jeunes participants du projet, afin d’inverser les représentations, de leur permettre de se réapproprier leur espace de vie et de contribuer ainsi à leur meilleure intégration dans les activités culturelles et économiques de la Médina. Ce projet a reçu une subvention de 26 015 TND.

0

Lire aussi

Amélioration de la gestion des ordures ménagères grâce à l’installation de poubelles murales individ

Amélioration de la gestion des ordures ménagères grâce à l’installation de poubelles murales individ

Fait le 21-02-2018 Par

Les rues de la cité Erriadh (Béni Khiar) sont de plus en plus propres grâce à l’installation des poubelles murales individuelles. En effet, les nuisances engendrées par l’utilisation des sceaux comme

Lire la suite
"Now

"Now'Art Elhouma", pour que cité El Habib soit une cité exemplaire.

Fait le 11-01-2018 Par

En vue de favoriser un meilleur développement local et une cohésion sociale plus solide, les jeunes d’ArtAcquis interviennent dans une cité populaire armées motivations et volonté en vu de rendre cité

Lire la suite
Projet IBDAA...Un premier pas pour décoller

Projet IBDAA...Un premier pas pour décoller

Fait le 20-11-2017 Par

Le projet IBDAA vise à promouvoir la qualité des produits et développer les marchés pour au moins 20 petites entreprises Kairouanaise qui possèdent des produits artisanaux ou des produits de terroirs

Lire la suite
Projet PALMA LOISIRS GHANNOUCHE GABES

Projet PALMA LOISIRS GHANNOUCHE GABES

Fait le 21-08-2017 Par

Financé par l'Institut Français dans le cadre du projet PISCCA,le projet vise à améliorer les capacités financières de l’association SAED toute en participant à la protection de l’environnement et en

Lire la suite
Association Enfants de la Lune Médenine: Aménagement et réhabilitation du camp de vacances de Zarzis

Association Enfants de la Lune Médenine: Aménagement et réhabilitation du camp de vacances de Zarzis

Fait le 26-07-2017 Par

Notre projet consiste à aménager le camp de vacances de Zarzis afin qu’il puisse accueillir pour les vacances les enfants atteints de Xéroderma Pigmentosum (communément appelé maladie des enfants de

Lire la suite
actualités
Contact
20-22, avenue de Paris - BP 180
1080 Tunis Cedex
Contactez-nous